Symbolique du sel

Le sel revêt à travers l'histoire un caractère sacré, les hommes ont établi une relation étroite entre le sel et le divin, ce qui explique son rôle dans la religion, la sorcellerie, les traditions et les superstitions populaires.


Aliment précieux, le renverser à table était considéré par les Romains comme un présage funeste, et de nos jours cette tradition est toujours d'actualité.
Ces mêmes légionnaires romains étaient payés avec du sel; depuis la rétribution accordée pour un service rendu a pris le nom de salaire c'est à dire « indemnité pour le sel ».

Lorsqu'ils offraient des sacrifices, les Romains le mélangeaient à la farine de froment pour  rendre les Dieux favorables.

Pline l'Ancien, Écrivain romain affirme que le sel guérit des morsures de serpents, des piqûres de guêpes et de scorpions aussi bien que mille autres maux.
Il ajoute qu'il excite l'appétit des hommes et des animaux en concluant que «sans sel» on ne peut mener de vie civilisée.

Les Hébreux comme les Égyptiens connaissaient sa propriété de conservateur des aliments et l'utilisaient aussi dans la préparation des momies.
Ces propriétés de conservation seront utilisées jusqu'à l'arrivée des premiers réfrigérateurs.


Dans la religion chrétienne, le sel est employé dans la cérémonie du baptême et de la bénédiction de l'eau, symbole de pureté, de sagesse, mais aussi de force.
Les frictions de sel prodiguées au nouveau-né avaient pour but de lui donner de la fermeté et de la vigueur.




Proche de la magie, le sel tient une place privilégiée dans la chasse aux démons « les diables ont horreur du sel et prennent la fuite en sa présence!»

Symbole de l'amitié, il devait figurer au milieu de la table. Lorsqu'un hôte voulait accueillir un étranger, il venait lui offrir sur le seuil de sa demeure, le pain et le sel en signe d'alliance et de fraternité.
Aujourd'hui encore les hommes du désert contractent l'alliance du sel  en se mettant un morceau de pain saupoudré dans la bouche  .

Des croyances populaires attribuent au sel des propriétés thérapeutiques remarquables que les anciens avaient trés tôt imaginé et qui ne sont pas sans fondement.

Mais ces pouvoirs sont tantôt bénéfiques ( pouvoirs de nutrition et de purification) et tantôt maléfiques ( pouvoir stérilisateur) .Les romains en répandaient sur les villages et les champs de leurs ennemis pour rendre les terres stériles.

La symbolique du sel est donc contradictoire devenant un instrument de vengeance quand la femme de Loth est changée en statue de sel, il devient actif et fécondant quand le Christ dit à ses Apôtres « Vous êtes le sel de la terre » signe de vie et de lumière.


Loth , ses deux filles et sa femme changée en statut de sel.


Le sel a surtout été un moteur de sédentarisation des peuples autour des lieux de production et de stockage où on l'accumulait pour en faciliter le commerce, formant des agglomérations portuaires souvent considérables et trés riches.

Beaucoup ont disparu mais leurs vestiges sont encore là pour prouver la prospérité de ces civilisations.
db