Blasons de nos Villages liés à l'exploitation salifère du bassin de NANCY

L’héraldique est la science des blasons et des armoiries
La couleur, en héraldique, désigne l'attribut coloré d'un champ ou d'un fond.
Les métaux, composés essentiellement de l'or et de l'argent 
 Les émaux dont les principaux, azur ( bleu),  gueules (rouge), sable (noir), sinople (vert) , pourpre (violet) 
Les fourrures sont composées essentiellement de l'hermine et du vair.
 _________________
 
HARAUCOURT  : 703 habitants - superficie 1248 km2 - code commune 54250

Héraldique : D'or à la croix de gueules au franc quartier d'argent, à un lion de sable, armé, lampassé de gueules et couronné d'or.

Origine : Ce sont les armes de la famille de Haraucourt. Cette famille, très illustre, était l'une des quatre maisons appelées "Grands Chevaux de Lorraine". ces grandes familles dont le rang social était élevé fréquentaient la cour de Lunéville . En1866, la députation de Haraucourt arborait un drapeau brodé aux armes de ses anciens seigneurs.

___________________



BUISSONCOURT  : 245 habitants - superficie 691 km2 - code commune 54104 

Héraldique : D'argent, à deux fasces ondées abaissées d'azur, à la crosse épiscopale de gueules brochant sur le tout, l'écu chapé de gueules, à deux croix de Lorraine d'or.

Origine : Les fasces ondées symbolisent les étangs qui entouraient Buissoncourt et qui sont aujourd'hui desséchés. La commune était une enclave de l'évêché de Metz (la crosse) au milieu de la Lorraine (les deux croix de Lorraine). Ce blason a été adopté par la commune en 1985.

___________________


   
LENONCOURT  : 562 habitants - superficie 1153 km2 - code commune 54311

Héraldique : D'argent à la croix engrêlée de gueules

Origine : Ce sont les armes de la famille du même nom. Cette famille, très illustre, était l'une des quatre maisons appelées "Grands Chevaux de Lorraine".  Les Lenoncourt exercèrent de hautes fonctions, ils étaient baillis, gouverneurs, chefs d'armée, conseillers des princes etc.... Cette maison donna deux cardinaux, un primat de Lorraine, de nombreux abbés et religieuses. En 1705 cette maison, tombée en quenouille, passa dans celle des Sublet d'Heudicourt, puis au début du siècle dans celle des Gramont.

___________________

GELLENONCOURT : 35 habitants - superficie 361 km2 - code commune 54219

Héraldique : D’or au léopard de gueules.

Origine : Ce sont les armes des Seigneurs de Gellenoncourt d'ancienne chevalerie, famille éteinte dès la fin du Moyen Âge. Les frères Beaufort, anoblis au XVI° siècle, portaient de sable à la fasce vivrée de trois pièces d'or accompagnée en chef et en pointe de 2 léopards passant et contrepassant de même. François, l'un des frères Beaufort, devint Seigneur de Gellenoncourt et obtint du Duc de Lorraine, la permission d'en porter le nom et les armes. Ses descendants connus sous le nom de Gellenoncourt furent Seigneurs du lieu jusqu'au XVIII° siècle.

____________________


   CERVILLE : 584 habitants - superficie 819 km2 - code commune 54420

Héraldique : Parti au 1° d'argent au lion de sable couronné de même, armé et lampassé de gueules; et au 2° d'argent au tigre lionné d'azur tenant entre ses pattes une masse d'arme d'or.

Origine :  Au XVI° siècle, Didier d'Ourches époux d'Alix de Bilistein était seigneur de Cercueil. Pour perpétuer leur souvenir la commune adopta le blason de ce couple ; parti d'Ourches et de Bilistein. Depuis 1972 Cercueil est devenu Cerville
_____________________



COURBESSEAUX : 274 habitants - superficie 632 km2 - code commune 54139

Héraldique : De gueules à la bande ondée d’argent, chargée en chef d’une étoile d’azur, accompagnée en chef d’un épi feuillé d’or, et en pointe d’un canon d’argent affûté de même.

Origine : La bande ondée représente la Roanne, large ruisseau de Courbesseaux. Le blé symbolise l’activité agricole et le canon la bataille du Grand Couronné en 1914. Après les combats particulièrement violents du 25 août 1914, on rassembla les 4.496 morts dans un cimetière qui surplombe la commune. Enfin, l’étoile rappelle les deux familles qui furent seigneurs du lieu : les Gastinois et les des Fours. Ces deux familles portent des étoiles dans leur blason. Courbesseaux est titulaire de la Croix de Guerre 1914 1918.


                                       _____________________


  DROUVILLE : 165 habitants - superficie 712 km2 - code commune 54173


Héraldique : D’azur au phénix d’or sur son immortalité de gueules, accompagné en chef de trois besants d’or.

Origine : Le phénix sur son immortalité est celui d’Antoine de Gastinois, seigneur de Drouville au XVII° siècle. Les besants figurent dans le blason de Jean Baptiste Mahuet, baron de Drouville au XVIII° siècle.

___________________




SOMMERVILLER : 954 habitants - superficie 381 km2 - code commune 54509

Héraldique : D'azur à la jumelle d'argent mise en fasce accompagnée d'une étoile d'or en chef et d'un soc de charrue contourné d'or en pointe.

Origine : Après la mort de Stanislas, Elisabeth Durival regroupa à Sommerviller ce qui restait de la cour du Roi de Pologne. Elle était appelée par Madame de Boufflers "La céleste" d'où le champ d'azur. Le Chevalier de Boufflers la nommait "la sublime fée de Sommerviller", d'où l'étoile en chef. La jumelle mise en fasce se trouve dans les armes de la famille Malclerc, seigneur du lieu aux XVI° et XVII° siècles. Enfin le soc de charrue évoque la mémoire de Félix Noël agronome de renom, Maire de la commune pendant 34 ans. Ce blason est utilisé par la commune depuis novembre 1977.
                                      ___________________

      CRÉVIC : 918 habitants - superficie 1069 km2 - code commune 54145

Héraldique : D'or à la croix de sable chargée au franc-canton de gueules chargé d'une tour d'argent.

Origine : Ce sont les armes de François Fériet, Seigneur du Dordal et de Crévic, Conseiller du Duc Léopold de Lorraine et de Bar au XVII° siècle.




___________________


     MAIXE : 394 habitants - superficie 933 km2 - code commune 54335

Héraldique : D'azur à une patte de lion d'or arrachée, armée de gueules mise en fasce, au chef d'argent, chargé de trois molettes d'éperon de dix raies de gueules.

Origine : Ce sont les armes de Pierre Petit, anobli en 1529. Il épousa Agnès Feriet et acquit "un gagnage de fief sis à Marches". On retrouve ce blason gravé sur le bénitier de l'entrée de l'église. Dans son armorial, Dom Pelletier dessine par erreur la patte de lion en pal.


____________________


EINVILLE AU JARD : 1263 habitants - superficie 1698 km2 - code commune 54176

Héraldique : Coupé de gueules, à un alérion d'argent et d'azur au massacre de cerf d'or.

Origine : Ce sont les armes de l'ancienne prévôté d'Einville. Elles nous rappellent que les ducs de Lorraine aimaient chasser dans le parc de leur château d'Einville.


_____________________



ROSIÈRES AUX SALINES : 2839 habitants- superficie 2695 km2- code  54462

Héraldique : D'azur à une épée d'argent garnie d'or, mise en pal, cotoyée de deux roses de même.

Origine : Ce blason est utilisé par la ville de Rosières depuis le XVII° siècle, avec cependant des variantes, tantôt l'épée est la pointe en bas, tantôt elle est environnée de quatre roses. Lapaix pense que les roses évoquent le nom de la localité, mais n'explique pas l'épée. Rosières aux Salines était le chef-lieu d'une prévôté qui fut supprimée en 1751.


Source db : UCGL